Le référencement : définition, enjeux et méthodes

 Qui s’intéresse au web a entendu parler du référencement. Mais que recouvre au juste ce terme ? En quoi est-ce important ? Quels en sont les coûts ?

 

 

 

 

Définition

Pour Sacha Goepp, de l’agence de création multimédia Web Concept Design, « le référencement regroupe l’ensemble des actions nécessaires à mettre en place pour faire venir des internautes (et donc des clients) sur son site web. » L’optimisation de la visibilité d’un site dans les outils de recherche (moteurs de recherches et annuaires) est corrélée avec son positionnement, c’est-à-dire son classement dans les résultats fournis par les moteurs de recherche sur une requête donnée.

Il existe deux grandes approches. La première consiste à se faire connaître des moteurs de recherches et annuaires via une phase d’enregistrement. En France, Google est le moteur de recherches incontournable : 92% des recherches se font par son intermédiaire. La deuxième méthode repose sur des échanges de liens avec des sites sur une même thématique et, de plus en plus, sur la création de liens depuis les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+, etc.).


 

Sur un plan plus technique, un bon référencement repose d’abord sur le site en lui-même : « le référencement doit être intégré au début du projet de création ou de refonte du site web. Une fois que le site est lancé, il est toujours possible d’avoir des actions avec un site non-optimisé, mais on dépensera 3 fois plus d’énergie pour un résultat comparable ! » conseille Sacha Goepp. Ensuite, l’autre aspect concerne le maillage à créer à l’extérieur du site (et qui renvoie vers lui) : liens venant d’autres sites web, inscriptions dans des annuaires, participations dans des forums, commentaires laissés sur des blogs, etc.

Enjeux

Avoir un site web, c’est bien. Mais s’il n’a pas de visiteurs, il ne sert pas à grand-chose. Pour Sacha Goepp, « mieux vaut un « mauvais » site bien référencé (il aura des visites et pourra toujours générer un peu de business) qu’un bon site mal référencé qui n’aura aucun résultat. C’est comme si j’avais un téléphone en or qui ne sonnait pas : aucune utilité ! »


 

L’une des difficultés du référencement est que les paramètres pour être bien positionné dans Google changent en permanence (mais rarement de manière spectaculaire). Il faut alors, pour conserver un bon référencement, soit se former, soit faire appel à une agence qui pourra monter une ou des campagnes dans les budgets de l’entreprise.

Gratuit ou payant ?

Sauf à ce que le dirigeant d’une entreprise assure lui-même son référencement naturel, le référencement n’est jamais gratuit. En effet, d’une part, le référencement naturel, dont l’objectif est d’être bien positionné dans la partie gratuite des résultats de Google, demande du temps et de l’expertise, donc le recours à des spécialistes qu’il faudra rémunérer.


 

Et, d’autre part, le programme Adwords de Google consiste à payer au résultat (c’est-à-dire chaque fois qu’un internaute clique sur un lien sponsorisé). L’entreprise achète un ou des mots-clés sur lesquels elle souhaite se positionner : l’annonce de l’entreprise va apparaît à côté ou au-dessus des résultats de recherche pertinents de Google. Peur de ne pas maîtriser le budget ? Aucune inquiétude : il n’y a aucun montant de dépenses minimum, il faut simplement définir un budget par jour et un coût par clic maximum.

En pratique, au lancement d’un site, une campagne de liens sponsorisés (Adwords) permet de lui assurer immédiatement une bonne visibilité. En effet, le référencement naturel met de quelques semaines à quelques mois à donner des résultats. Une fois qu’il en fournit, les campagnes Adwords peuvent être ajustées. « Mais attention, conseille enfin Sacha, une campagne Adwords n’est pas aussi simple qu’il y paraît à construire ! Un professionnel sait la mettre en place et l’optimiser pour qu’elle donne les meilleurs résultats. »

 Article du site  WEBAGOO